DDAEOMI 22 rue de Stalinrad 31500 Toulouse | Contact : ddaeomi-toulouse@anras.fr | Tél : 05 34 67 15 39 

SERVICE D'ACCUEIL ET D’ÉVALUATION

Accompagnement éducatif

A chaque étape, l'adhésion du jeune est recueillie. Chaque travailleur social s'assure de la bonne compréhension des éléments apportés au jeune en ayant recours à un service d'interprétariat.

A l'issue des évaluations, une commission de décision, composée des professionnels en poste, se réunit pour faire un bilan de la situation. Sa fréquence est déterminée par les échéances de transmission des évaluations. L'analyse dégagée permet de soumettre un avis concerté de la minorité et de l'isolement du jeune. A l'issu de cette période, un rapport est transmis au Conseil Départemental.

L'infirmière rencontre tous les jeunes accueillis au cours d'un entretien de recueil de données, puis prend les constantes (poids, taille, température, saturation d'oxygènes, pouls, tension artérielle).

Santé

Elle procède à tous les soins et examens qui relèvent de sa fonction et accompagne les jeunes vers des consultations médicales si besoin. Par ailleurs, elle recherche les facteurs de risque de maladies infectieuses, donne des conseils hygiéno-diététiques. Et de façon plus générale, elle s'assure du bon état de santé de tous les jeunes pendant leur séjour.

Suivi psychologique

Plusieurs espaces de paroles sont proposés individuellement ou en groupe. Ainsi dès leur arrivée, ceux qui le souhaitent peuvent être reçus dans un entretien clinique qui vise alors à accueillir psychiquement la personne, à soulager, apaiser mais aussi prévenir d'éventuels troubles. Un travail régulier peut s'engager. Une orientation vers une consultation psychiatrique peut être effectuée en fonction des besoins repérés. Un atelier libre de création avec pour médias le dessin et l'écriture se tient de manière hebdomadaire ainsi qu'une rencontre interculturelle pour croiser les regards sur les différentes coutumes et s'enrichir des nombreux échanges.

Suivi scolaire

De nombreux jeunes accueillis sont en rupture de scolarité en raison de leurs parcours personnels, socio-éducatifs et scolaires parfois complexes. Pour ces raisons, l'évaluation scolaire vise à identifier :

> Leur degré d'alphabétisation.

> Leur compétences écrites et orales en langues française.

> Les savoir-faire et compétences scolaires, construits dans leur langue de scolarisation antérieure.

Cette évaluation permet ensuite de proposer des activités scolaires adaptées aux différents profils en vue d'engager la (re)mobilisation de leurs savoirs et préparer, le cas échéant, une (re)scolarisation. Ainsi, en fonction des besoins, des activités d'alphabétisation, de Français Langue Étrangère (écrit et oral) ou de remise à niveau en mathématiques et savoirs de bases sont proposés plusieurs fois par semaine.

Evaluation

Durant cette période, le service d'accueil et d'évaluation procède à plusieurs entretiens alternés entre les professionnels afin de conduire une évaluation qui tienne compte du parcours de migration du jeune, son histoire de vie, son histoire familiale et ses attentes vis-à-vis de la protection de l'enfance. Les observations sont complétées et enrichies par tous les professionnels de l'équipe pluridisciplinaire via des entretiens et des observations sur le quotidien qui transmettent un rapport d'évaluation pour chaque jeune.

Ces entretiens se déroulent en 4 phases :

  • Accueil du jeune et évaluation de la situation familiale.

  • Évaluation du mode de vie, de la scolarisation dans le pays d'origine.

  • Entretien de présentation du parcours jusqu'à l'arrivée en France, projet du jeune en France.

  • Entretien de reprise des éléments recueillis, explication de l'avis transmis au Parquet.